Aller au contenu

Zone de non droit – N°1

Nous défendons votre légitimité devant ce que nous appellerons désormais les zones de non droit dans lesquelles règnent en maître la corruption, les dénis de justice, les privations de droits des citoyens, les manquements sur manquements..

Notre action pousse les juges dans leur retranchement à tel point qu’ils en sont venus à commettre des actes d’agressivité par des menaces verbales inqualifiables à l’encontre du Président du Syndicat TALESS. Ces actes inadmissibles et répréhensibles démontre finalement leurs faiblesses,et les limites de leur système.

Désormais cette rubrique dénoncera régulièrement les actes des Juges dans les tribunaux 

  • TASS de Grenoble : le 12 Janvier un assesseur du juge menace verbalement le président du Syndicat (voir compte rendu ici du MLPS )
  • TASS d’Evry le 2 février: Le juge refuse de reconnaitre le syndicat.
  • TASS de Alencon, le 3 mars : Le juge appel 8 policiers nationaux pour sortir le président,apres 15 min de plaidoirie du président TALESS.
  • TASS de Dijon : un juge appelle au téléphone un membre TALESS pour le dissuader d’être défendu par le président ( Message laissé sur repondeur)
  • TASS de Vienne: l’avocate signale qu’ils ont reçu des recommandations de l’urssaf « de ne plus renvoyer », la Juge à tenter de suivre les recommandations édictées par la Caisse.

le 17/03/2017

Une réflexion au sujet de « Zone de non droit – N°1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *